COMMUNIQUÉ – Sherbrooke ville équitable célèbre ses 10 ans

4 mai 2021

Sherbrooke, le 4 mai 2021 – Cette année, le début du mois du commerce équitable marque les 10 ans de Sherbrooke ville équitable, un mouvement qui mobilise plus d’une soixantaine de commerces et d’organisations implantés dans la ville. Le Carrefour de solidarité internationale (CSI) est fier d’accompagner, depuis toutes ces années, la Ville de Sherbrooke dans sa désignation équitable en orchestrant notamment diverses activités de sensibilisation dans la communauté, un engagement en adéquation avec ses valeurs.

« Promouvoir le commerce équitable et amener la population à faire des choix réfléchis dans leur consommation était tout naturel pour notre organisation. Le CSI s’engage au quotidien pour l’égalité, la justice sociale et l’environnement, ici comme ailleurs. Cet engagement témoigne de notre solidarité avec nos homologues du Sud », indique Maïté Dumont, agente d’éducation à la citoyenneté mondiale au CSI, fière de contribuer via cette initiative à l’autonomisation économique des femmes et au développement durable des communautés par le biais du commerce équitable.

En 2011, Sherbrooke est devenue la première ville en importance du Québec à obtenir la désignation de « Ville équitable » et la deuxième du pays, derrière Vancouver. Le premier d’une série de moments marquants témoignant de l’engouement des Sherbrookois et Sherbrookoises pour le commerce équitable : tenue du premier événement équitable au monde (Jeux du Canada équitables en 2013), désignation du premier campus universitaire francophone équitable au Canada (Université de Sherbrooke en 2016) et du premier milieu de travail équitable francophone au Canada (CSI en 2016).

Le CSI tient d’ailleurs à souligner l’audace et l’engagement des acteurs locaux qui ont décidé de porter ce mouvement au cours de la dernière décennie. Une mention toute spéciale à Christian Guiollot, fondateur d’Umano, qui a su brillamment insuffler sa passion et sa détermination pour une consommation plus juste et humaine au sein de sa communauté, donnant des ailes à Sherbrooke ville équitable. C’est d’ailleurs grâce à lui que Sherbrooke figure parmi l’un des rares endroits au Canada où on offre des noix de cajou équitables.

Parmi les avancements cette année, mentionnons également la désignation « campus équitable » du Cégep de Sherbrooke, qui se joint au mouvement Sherbrooke ville équitable et à son comité directeur. Un engagement significatif qui permettra à un plus grand nombre de citoyens et citoyennes de Sherbrooke d’être sensibilisés à l’importance du commerce équitable.

Mois du commerce équitable à Sherbrooke

S’il n’est toujours pas possible d’aller à la rencontre de la population sherbrookoise pour souligner le mois du commerce équitable, l’équipe du CSI a préparé une programmation 100% numérique hors du commun : concours, quiz, recettes, témoignages, cours introductif et bien d’autres surprises seront proposés tout au long du mois de mai. La plupart de ces initiatives prendront place sur les pages Facebook et Instagram du mouvement Sherbrooke ville équitable.

Le mois de festivités se clôturera sur une séance virtuelle toute spéciale de l’Université populaire de Sherbrooke (UPOPS), lors de laquelle la professeure agrégée au département de philosophie et d’éthique appliquée de l’Université de Sherbrooke, Allison Marchildon, illustrera comment ce commerce peut contribuer à augmenter le pouvoir d’agir des petits producteurs du Sud, notamment les femmes et les autochtones.

« C’est un plaisir de s’associer à Sherbrooke ville équitable et d’offrir un cours virtuel sur une thématique aussi importante et pertinente que celle du commerce équitable, particulièrement dans le contexte actuel de redéfinition de nos modes de vie, en raison de la pandémie  », souligne Vanessa Cournoyer-Cyr, co-fondatrice de l’UPOPS.

En marge de ces activités grand public, le CSI poursuit sa tournée des classes pour sensibiliser les jeunes du secondaire aux fondements et aux principes de base du commerce équitable. L’idée : explorer des pistes d’action pour consommer de manière plus responsable et les informer de l’ampleur du mouvement équitable.

Nouveau souffle

Au cours des prochains mois, le CSI entend procéder à un recensement des commerces, des cafés et des restaurants offrant des produits équitables à Sherbrooke. S’en suivra une vaste consultation de leurs besoins et de leurs aspirations. 

Si une telle initiative n’a pas été réalisée depuis 2018, l’engouement est toutefois palpable, confie Maïté Dumont. « Le comité directeur a récemment été renouvelé et leur vision innovante donne un second souffle au mouvement. »

Elle invite d’ailleurs les commerces, les cafés et les restaurants offrant des produits équitables à leur clientèle à la contacter afin de lui signaler leur intérêt à prendre part au mouvement.

– 30 –

Source et informations : Marika Vachon-Plante, agente de communication et de financement, Carrefour de solidarité internationale, 581-985-7830, marikavachon@csisher.com