Éducation

Le Carrefour de solidarité internationale travaille à l’éducation à la citoyenneté mondiale ainsi qu’à la participation citoyenne auprès de la population de l’Estrie.

Depuis ses débuts, le CSI travaille à la mobilisation et à l’éducation de la population estrienne pour les enjeux de solidarité internationale. Particulièrement présent dans les écoles secondaires, le CSI offre une large gamme d’ateliers généralement gratuits, organise la Simulation de l’assemblée générale des Nations Unies, les Conseils municipaux jeunesse et coordonne Sherbrooke Ville équitable.

 

L’éducation du public au Carrefour de solidarité internationale, c’est…

3877

personnes rejointes par nos activités d’éducation en 2017

19/22

des écoles secondaires mobilisées en Estrie

Simulation de l’assemblÉE générale des nations unies

Chaque année, dans le cadre des Journées québécoises de la solidarité internationale, le Carrefour de solidarité internationale organise cette simulation qui permet aux jeunes de se placer dans la peau d’une ou d’un diplomate le temps d’une journée.

Elles et ils auront une mission d’envergure : promouvoir la solidarité internationale et l’engagement citoyen afin de trouver des mesures concrètes pour assurer de façon durable le développement des pays du Sud. Elles devront y parvenir par le biais de la diplomatie et de la négociation. Un défi de taille, qu’elles et ils relèveront avec conviction pour un monde plus juste, plus équitable et plus solidaire !

Cette activité est offerte dans les écoles secondaires de l’Estrie depuis 20 ans pour les élèves du deuxième cycle. Les jeunes sont formés par des étudiants de l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke afin de mieux connaître le fonctionnement de l’ONU et le pays qu’ils représenteront. Le projet commence dès septembre avec le recrutement des élèves intéressés et se termine en février avec la simulation.

« La Simulation a un grand effet sur les jeunes. Elle leur permet de développer plusieurs compétences comme parler en public, prendre sa place, influencer des gens. Elle aide aussi à faires des adolescentes et adolescents des citoyennes et citoyens responsables. »

Océane, jeune journaliste parrainée par M. René-Charles Quirion, journaliste à La Tribune.

Conseils municipaux jeunesse

Le Carrefour de solidarité internationale pilote depuis l’année scolaire 2011-2012 le projet du Conseil municipal jeunesse (CMJ). Ce groupe de jeunes joue un rôle consultatif auprès du Conseil municipal d’une ville sur des préoccupations communes aux jeunes et aux élues.

Présentement, il y a 2 CMJ implantés en Estrie qui réunissent des élèves du deuxième cycle du secondaire (Sherbrooke et Magog). Suite à un atelier de sensibilisation et un processus de sélection, les jeunes sont formés par des étudiants de l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke afin d’être aptes à débattre et à faire des recommandations à leurs instances municipales sur deux enjeux d’actualité.

De janvier à mai, le CSI accompagne les jeunes impliqués en parascolaire pour une durée de 4 mois. Plusieurs ateliers participatifs seront offerts aux jeunes conseillers et conseillères. Le projet se clôture par une séance publique à l’hôtel de ville, généralement en début mai. Les comités municipaux jeunesse permettent à des jeunes de quatrième et cinquième secondaire de développer des outils pour comprendre et investir le monde municipal, de se forger des compétences citoyennes et de renforcer leur sentiment d’appartenance à leur communauté. En 2016-2017, 8 écoles ont collaboré au recrutement des jeunes, permettant ainsi de sensibiliser plus de 900 élèves à l’importance de la participation citoyenne.

« On répète souvent aux jeunes qu’ils sont les citoyens de demain, nous croyons plutôt qu’ils et elles doivent être les citoyens et citoyennes d’aujourd’hui. »

Maïté Dumont, agente d’éducation à la citoyenneté mondiale

Sherbrooke Ville équitable

En 2011, la ville de Sherbrooke a reçu sa désignation « ville équitable » de Fairtrade Canada. Depuis ce temps, le CSI coordonne ce mouvement et sensibilise les citoyennes et citoyens à se tourner vers un commerce plus juste et plus humain.

Cela signifie tout d’abord offrir des ateliers dans les écoles secondaires, tenir des kiosques lors d’événements, mais également encourager la municipalité, les institutions (écoles, universités, communautés religieuses) et entreprises à instaurer des pratiques d’achat équitables.

Résultats 2017-2018

1200 personnes sensibilisées
1 école secondaire équitable
1 campus équitable
1 groupe religieux équitable
3 milieux de travail équitables
42 détaillants Fiers partenaires
13 restaurants/cafés Fiers partenaires

Articles sur nos activités d'éducation

8 au 17 nov: Journées québécoises de la solidarité internationale 2018

8 au 17 nov: Journées québécoises de…

7 novembre 2018 - Félix Boudreault

Cette année encore, le Carrefour de solidarité internationale vous invite à participer aux activités de […]

La SAGNU, déléguée aujourd’hui, citoyenne responsable demain

La SAGNU, déléguée aujourd’hui, citoyenne responsable demain

5 avril 2018 - Océane Dandurand, photo: Jocelyn Riendeau

Océane Dandurand Jeune journaliste – Simulation de l’AG des Nations Unies 2018 secondaire 4, École secondaire […]

Jeunes diplomates à l’œuvre

Jeunes diplomates à l’œuvre

5 avril 2018 - Marie-Anne Desbiens et Maude Bédard, photo: Jocelyn Riendeau

Marie-Anne Desbiens et Maude Bédard Jeunes journalistes – Simulation de l’AG des Nations Unies 2018 […]

Une ouverture sur le monde!

Une ouverture sur le monde!

5 avril 2018 - Jasmine Beaudet et Sarah Mazouzi, photo: Jocelyn Riendeau

Jasmine Beaudet et Sarah Mazouzi Jeune journaliste – Simulation de l’AG des Nations Unies 2018 […]

Voir tous les articles