Pérou
Pour une meilleure appropriation des droits des femmes et des droits sexuels et reproductifs

Pour les étudiants et étudiantes en travail social ou dans un domaine connexe qui rêvent de voyage et d’échanges culturels, ce stage est une occasion en or!

Ce projet de groupe Québec sans frontières de 2 mois et demi dans le district de Huayopata, au Pérou, s’adresse aux étudiantes et étudiants en travail social ou tout domaine connexe de l’Université de Sherbrooke.

Au cours de ce stage d’initiation à la coopération internationale, les participant.es seront logé.es dans une famille péruvienne. En plus de cet échange culturel extraordinaire, ils et elles travailleront à un projet visant à développer des services sociaux liés aux droits des femmes, ainsi qu’à renforcer la participation citoyenne de la population d’accueil.

Comme tout stage Québec sans frontières, les apprentissages réalisés par les participant.es débordent du cadre professionnel. Il s’agit d’une expérience unique et marquante!

Si vous avez besoin de plus d’information ou avez une question pour nous, n’hésitez pas à nous contacter.

Infos PRATIQUES

Nombre de participants : 7 participants-es et 1 responsable d’équipe

Conditions d’admissibilité : Étudier en travail social ou dans un domaine connexe de l’Université de Sherbrooke

Dates de séjour : Du 4 mai au 18 juillet 2019

Formation pré-départ : Octobre 2018 à mai 2019

Date limite pour s’inscrire : 2018-09-14

Partenaire du Sud : Ayni Desarrollo

Partenaire au Nord : École de travail social de l’Université de Sherbrooke

 

Principaux objectifs :

  • Transférer des connaissances sociales et en technologies sanitaires;
  • Contribuer au développement de capacités et habilités sociales des populations impliquées dans les projets;
  • Implanter des services sociaux communautaires qui s’attaquent aux principaux problèmes de la population en situation de pauvreté;
  • Promouvoir la participation des acteurs sociaux dans des espaces de concertation et autres scènes politiques du développement local;
  • Formuler des projets, programmes et politiques sociaux qui intègrent, entre autres des approches de genre et de développement durable;
  • Tendre des ponts de solidarité Nord-Sud et Sud-Sud;
  • Contribuer à l’éradication de toute forme de violence et discrimination sociale, en particulier, celles qui affectent les filles, les garçons et les femmes.

Activités durant le séjour : 

  • Révision du guide de formation en santé sexuelle et reproductive et bonification du guide le cas échéant.
  • Préparation et dispense d’ateliers de formation sur la santé sexuelle et reproductive destinés aux enseignant.es des trois écoles secondaires de Huyaopata.
  • Préparation et dispense d’ateliers de formation/sensibilisation aux élèves de 3, 4, 5 et 6ème secondaires des trois écoles secondaires de Huyaopata avec la collaboration des enseignant.es.
  • Préparation, planification et réalisation de deux foires publiques de sensibilisation, d’orientation et de services en santé sexuelle et reproductive pour la population de Huyaopata (FAC).
  • Préparation, élaboration et tenue d’ateliers de sensibilisation sur l’égalité des genres et le droit à la non violence destinés aux parents des écoles secondaires de Huyaopata et aux autorités et institutions locales.
  • Remue-méninges, élaboration et diffusion de spots radiophoniques sur les ondes de la radio locale sur les thèmes de la violence faite aux femmes, la violence sexuelle et la traite de personnes.
  • Remue-méninge, élaboration, impression et distribution de dépliants informatifs sur la traite des personnes dans les espaces publiques de Huayopata et lors des foires et actions publiques réalisées.
  • Tenue d‘une action publique dans les 3 zones de Huyaopata sur la traite des personnes.

Stage réalisé grâce au Ministère des relations internationales et de la Francophonie (MRIF) en collaboration avec l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI).