Haïti
Moringa, une plante locale pour améliorer la santé des femmes et des enfants

Résumé du stage

Durée

75 jours, de juin à août 2018

Date limite de candidature

Soumettez votre candidature avant le 16 septembre 2017

Lieux

  • Haïti (Région du Nord-Est, village de Mombin-Crochu)

Description du stage

Accroissement de la sécurité alimentaire pour les populations de la commune de Mombin-Crochu grâce à la production et à la consommation de Moringa oleifera, un arbre résilient face aux effets des changements climatiques.

Responsable d’équipe (candidature avant le 14 août 2017)  : s’ajoutent l’encadrement des participants au projet et sa gestion pour un bon déroulement à toutes ses étapes (formation prédépart, séjour à l’étranger et retour au Québec).

L’Institut de recherche et d’appui technique en aménagement du milieu (IRATAM)

Depuis 1985, la fondation haïtienne IRATAM intervient auprès de la paysannerie en promouvant des modèles agricoles durables par le biais de la formation et en proposant un appui technique sur le terrain. Intervenant dans la région du Nord-Est d’Haïti, l’IRATAM valorise, à travers son programme de promotion d’agriculture durable, l’agroforesterie et l’organisation des paysans sous forme de coopératives, de groupes de femmes, de paysans et de jeunes.

Programme

Québec sans frontières - volet universel Québec sans frontières - volet universel


Activités à réaliser

À l'international

  • Animer cinq séances de sensibilisation et de formation sur l’alimentation et la nutrition, le Moringa et ses vertus et la consommation du Moringa (feuilles fraîches et poudre de feuilles séchées) dans la commune de Mombin-Crochu.
  • Élaborer une stratégie de communication à mettre en œuvre avec la coopérative agroforestière, le réseau des femmes et l’association des jeunes de Mombin-Crochu afin de partager l’information sur le Moringa dans toute la commune, et former des leaders et les outiller pour mettre en œuvre cette stratégie de communication.
  • Collaborer à l’aménagement d’une pépinière de culture du Moringa et à la plantation de 1 000 plants de Moringa dans la commune de Mombin-Crochu.
  • Collaborer à l’aménagement d’un jardin modèle de culture du Moringa dans la communauté.
  • Expérimenter la transformation des feuilles de Moringa en poudre sèche avec le réseau des femmes.

Au Québec

  • Formation pré-départ d’octobre 2017 à mai 2018
  • Formation au retour de stage en septembre 2018
  • Fond de sensibilisation du public: création d’un recueil de texte et de photos reflétant l’expérience de stage au retour.

Activités en tout temps

  • Représenter le Carrefour de solidarité internationale durant les activités et à l’étranger

Soumettre votre candidature

Conditions générales

  • Être âgé de 18 ans (au début du séjour terrain) à 35 ans (à la date limite d’inscription du stage)
  • Avoir son domicile permanent au Québec depuis au moins un an
  • Posséder le statut de citoyen canadien ou de résident permanent
  • Ne pas avoir participé à un stage similaire de plus de six semaines

 

  • Assister aux cinq fins de semaine de formation des stagiaires
  • Mettre obligatoirement sur pied une campagne de financement
  • Participer à une activité de sensibilisation en groupe
  • Participer à différentes activités du CSI.

Qualités recherchées

Pour participer à un stage de coopération internationale, certaines qualités sont nécessaires. Cependant, il n’y a pas de profil type de stagiaires QSF.

Pour que l’expérience soit agréable et enrichissante, tu dois être prêt à :

  • vivre un dépaysement et une expérience interculturelle intense sur le plan humain
  • vivre une expérience de groupe, où les décisions sont prises de manière consensuelle
  • appuyer activement des projets conçus par des organismes partenaires du Sud, dans un esprit d’égalité et d’ouverture
  • investir temps et énergie dans un projet d’envergure, sur une période d’environ un an
  • suivre une formation d’une durée minimum de 60 heures et faire des activités de collecte de fonds pour financer une partie de ton stage (environ 2000 $)
  • habiter en hébergement regroupé
  • t’intégrer réellement dans la culture locale
  • composer avec des situations diverses et imprévues dans un contexte différent de celui que l’on retrouve au Québec
  • vivre dans des conditions matérielles différentes de celles qu’on retrouve au Québec.

Personne ressource

Amélie Normandin, agente de projets et stages (Mali et Haïti)

165, rue Moore
Sherbrooke (Québec) J1H 1B8
Téléphone : 819 566-8595
Courriel : amelienormandin@csisher.com

Prêt(E) pour l'aventure?

Soumettre sa candidature